L'histoire de l'Arem Italia de 1979 à aujourd'hui

1979. Naissance de l’entreprise de Broderie “Enza”, qui produisait broderies, festons et emballages, située en rue Marzabotto n.3/B, avec titulaire Enza Braglia.

Inscription à la Chambre de Commerce de l'Entreprise de Broderie "Enza", broderies pour les vêtement de la mode en 1979   Inscription à la Chambre de Commerce de Boulogne de l'entreprise de broderies "Enza", broderies et personnalisations pour la mode, année 1979.

1979-1988. Initialement l’activité se déroulait artisanalement près de la maison, en rejoignant le nombre de 5 machines  “brodeuses” automatiques  ZSK et Marco, avant à 1 couleur et puis évolués jusqu’à 5 couleurs dans les années 80. Entre-temps les employés devinrent 6.

Première machine de broderie à 1 couleur, an 1979  Entreprise de broderie "Enza": broderies artisanales à la main, an 1979.

Deuxième machine de broderie "ZSK" à 1 couleur, an 1979.  Programmes de broderies "Jacquard" en carton perforé pour machines de broderies, an 1980.

Depuis 1986 le mari Giovannini Angelo s’ ajouta à la titulaire Enza Braglia dans la gestion de l’entreprise, en s’occupant d’une partie de la production et de l’administration avec grande habileté. Les programmes de broderie étaient initialement réalisés avec un système particulier, qui était appelé “jacquard”, chez une autre entreprise, et ils étaient constitués d’un rouleau de carton perforé avec des codes.

Première machine de broderie à 5 couleurs "Barudan", an 1982.  Le titulaire Giovannini Angelo dans le nouveau laboratoire en rue Modena à S.Giovanni in Persiceto, an 1989.

Achat de GMI Stylista2000, le programme pour créer le fichier pour la broderie, ans 1987.  Ghirardelli Ottavia avec la tutulaire Enza Braglia dans le nouveau laboratoire, an 1992.

Depuis 1987, avec l’achat du Gmi Stilista2000 (le meilleurs software de celle période), on commença à produire les programmes de broderie dans un bureau interne et ainsi,  ils devinrent de plus en plus demandés par les clients avec nouveaux dessins et logos, davantage sous la forme de petites bandes fines perforées, beaucoup plus evoluées du carton jacquard, et puis, depuis 1990, de disquettes “hard disk”.

Les clients venaient du secteur de la mode, de la bonneterie, ou ils étaient, par exemple, confectionneurs. Les machines “brodeuses” à 5 couleurs ont été introduites en 1985 et on commença à produire broderies sur tricots et sur les petites poches pour les enfants, toutes à plus de 1 coulers avec l’échange du fil automatique, et pas manuel.

1988-1998. A partir du novembre 1988, l’entreprise de broderie “Enza” déménagea en rue Modena 48 à San Giovanni in Persiceto, dans un espace plus grande, en louant un hangar de 700 mq, où se déplaça la production de broderies et le bureau pour les programmes. En 1989 à 13 ans, Giovannini Monica, fille des titulaires Braglia Enza et Giovannini Angelo, entre dans le personnel, en s’occupant des programmes de broderies. Après peu de mois du déménagement, en 1989 on décida d’ajouter 2 machines de broderies automatiques et innovateuses à 9 couleurs avec la coupe du fil automatique et “camp grand format”. Successivement en 1991 une maschine Tajima 24 têtes pour les productions en série d’écussons/Patchs brodés. Enfin, en 1994 les premières deux machines  pour broderies des casquettes, beaucoup demandées dans cette période.

Giovannini Monica rit heureusement dans le premier catalogue de l' Arem, an 1996.  Machine de broderie pour la mode des enfants et bonneterie, an 1991.

Dans ces années, l’entreprise „Enza“  rejoignit la chiffre étourdissante de 10 machines “brodeuses” avec 110 têtes, et les employés arrivèrent à 20, avec travail à équipe du 6 heures du matin à 9 heures de soir. Après avoir fini le service militaire, la même année le fils des titulaires Giovannnini Riccardo s’ajouta au staff, en decidant de constituire un bureau commercial interne, qui manquait dans l’entreprise, en étant encore dans ces années une réalité artisanale.

Nouveau siège de l'entreprise de broderie "Enza" en rue modena, an 1988.  Première machine pour la broderie sur les casquettes, an 1993.

Dans cette année, après chiffres d’affaires en croissance pour 15 ans consécutifs, la première crise: après l’écroulement de l’ex-URSS et l’ouverture des marchés de l’est Europe avec productions a prix bas , en 1993 et 1994 la production se réduisent  et les employés restent 14. Donc, Riccardo dut choisir entre: déplacer la production dans l’est Europe à Bijala en Bulgarie avec des autres enterprise et clients du sector et prix bas; ou se lancer dans le marché italien par foires, à la recherche de nouveaux clients et autres secteurs, car le secteur de la mode était devenu très compliqué.

Après avoir bien réfléchi, le 23/24/25 novembre 1994 on décida de se lancer dans le marché italien.                          

l’Arem Srl  naquit en 1991 et elle s’occupait de la production de programmes de broderie. Quelques ans aprés (1997), on constitua l’Arem due Srl, qui s’occupait de la vente des casquettes personnalisées.

S’engager en foires de différents secteurs, par rapport au celui de la mode, fut une bonne choix et pendant les années suivantes, du 1996 au 1998 les chiffres d’affaires retournèrent à augmenter avec clients de toute l’Italie et de différents nouveaux secteurs, comme le secteur promotionnel, sportif, de travail; les employés retournèrent à être 20. On commença à produire les premières broderies sportives et les personnalisations sur vêtements de travail et professionnels.

 Première catalogue pour les vêtements promotionnels et de travail personnalisés, an 1997.  Bureau graphique pour la création des fichiers de broderie, an 2002.

1998-2005. Grâce à un vite et constant redressement, on décida de bâtir un nouveau hangar, plus technologique et plus fonctionnel. Le 8 decembre 1998 on inaugura la nouvelle siège en rue Newton 30 à San Giovanni in Persiceto dans la zone industrielle. Depuis 2002, avec l’avènement de L’Euro, on commença aussi l’exploration de nouveaux marchés , avec la visite en janvier 2002 du PSI à Düsseldorf, la plus grande foire du monde du secteur promotionnel. Après 6/7 foires à Düsseldorf et Stuttgart, finalement quelques clients de l’Europe arrivèrent, avec des résultats discrets. Depuis 2004 on décida de unifier les 3 entreprises, en les incorporant dans une seule, appelée Arem Due Srl, en unifiant tous les employés, qui étaient arrives à 25. Le 31 janvier 2006 on acheta l’installation à Laser pour le coupe des tissus, à ajouter aux broderies, avec un pont de 25mt sur 2 grandes machines de broderies, une innovation technologique  qui a permit à l’Arem de beaucoup augmenter la qualité des broderies et des personnalisations .

Première machine pour la production de bannières et oriflammes, an 2006.  Confection de fanions brodés et imprimés, an 2006.

2006-2008.  La croissance constante depuis 1996 (presque toujours à double chiffre) convainquit les titulaires à se répandre encore, en achetant en mars 2006 l’hangar à côté de celui qui a été construit en 1998, en arrivant à une surface totale de l’entreprise de 3000 mq, dont 1800 couverts, alors que les employés rejoignirent les 36 unités. Cet élargissement a permit à l’entreprise de diversifier l’offre de produits et des services sur le marché, en arrivant aussi à produire Bannières/Drapeaux municipals, étendards religieux et pour tous les types d’associations, grâce à l’achat  d’une nouvelle machine de broderie avec camp grand pour broderies de grandes dimensions.

Ensuite, on acheta des machines pour la confection et la production de fanions brodés et imprimés, des nouvelles machines pour impression numérique sur textile, machines pour impression serigraphique et machines automatique pour replier les vêtements.

Mais, après ce développement incessant: la seconde crise, qui a été causé par les marchés globales depuis septembre 2008.

Arem: nouveau siège dans la zone industrielle pour la broderie et les vêtements personnalisés, an 1998.

 Nuoveau stand pour les foires européenes avec un nouveau style, an 2013.   Machine à laser et machine de broderie, an 2006.

Depuis 2009.

Arem a subi diminutions de chiffres d’affaires jusqu’à l’année 2013, pour 5 longs ans et à cause de la crise on arrêta l’expansion dans les marchés européens et les foires internationals. Depuis 2013 on décida de proposer sur les marches européens les produits et les services avec un moyen different, sans se limiter au marché italien.

Nouvelles foires étrangères, nouveaux produits et nouveaux nomme… Arem Italia Srl.

Et voilà que le défi est relancé plus fortement, mais avec plus de qualité, plus de service et plus de professionnalisme, par un team de plus en plus jeune et compétent!

Arem Italia: staff très compétent pour les vêtements personnalisés.  Arem Italia: personnalisation des vêtements avec un nouveau style.